Traduire cette page:
Imprimer

L’institut GFK a révélé la baisse des prix des fournitures scolaires.

Les Français ont réalisé 39 millions d’actes d’achats de fournitures scolaires au seul mois de juillet, pour 101 Millions d’Euros. Les prix sont en baisse de -4%, toutes catégories de fournitures confondues. Comme tous les ans, les distributeurs ont implanté leur rayon saisonnier dédié aux fournitures scolaires dès début juillet. Avec une stabilité des ventes par rapport à 2016, les courses de rentrée 2017 en Hypermarchés et Supermarchés ont débuté doucement. En effet, l’institut GfK rappelle l’historique 2016, en forte baisse comparé à 2015, du fait d’un décalage d’implantation entre le rayon Jardin et celui des Fournitures, le premier ayant empiété sur juillet.

La tendance à fin juillet ne scelle pas pour autant l’activité globale du secteur des Fournitures scolaires. D’une part, la date de rentrée 2017 est plus tardive qu’en 2016, d’autre part, les Français concentrent historiquement leurs achats de rentrée sur la n de l’été.

Pour comparaison, les quatre premières semaines de ventes (Juillet 2017) représentent moins de 25% du chiffre d’affaires global Rentrée des classes et environ 10% de l’activité prospectus.
GfK anticipe ainsi une concentration des achats sur les dernières semaines précédant la rentrée scolaire. Il faudra donc redoubler de vigilance pour éviter les ruptures de stocks sur les 20/80, ruptures qui avaient pénalisé les marques nationales en 2016.

Enfin, l’analyse des ventes du mois de juillet, issues de la totalité des 5800 hypermarchés et supermarchés du territoire français, révèle une baisse des prix en Juillet.
L’institut GfK note une érosion du prix de près de 4% dans le rayon Papeterie, sur plus de 19 000 références constantes (produits vendus en 2016 et 2017). Cette baisse marquée est constatée à la fois sur les instruments d’écriture et de correction, le papier, le classement, les accessoires et les adhésifs.

 

Bureau Vallée fait ce même constat avec, à titre d’exemple, une liste pour un élève de 6ème 10,44% moins cher que l’an dernier. Le distributeur propose, en outre, dans un communiqué quelques astuces pour payer moins cher :


- recycler ce qui ne peut plus être utilisé pour gagner en pouvoir d’achat. Bureau Vallée propose en effet le rachat des cartables/sacs à dos et calculatrices.


- acheter uniquement ce dont on a besoin. Souvent proposée dans les enseignes de grande distribution la vente en lots n’est pas toujours rentable (prix unitaire pas nécessairement intéressant, incitation à la surconsommation, gaspillage..). Depuis 2005, Bureau Vallée a instauré la vente en vrac dans ses rayons en remettant au goût du jour la présentation de produits (stylos, classeurs, chemises, équerres, règles..) à l’unité, à la couleur et sans packaging.

- investir dans du matériel de qualité permet de le garder plus longtemps qu’un matériel bas de gamme que l’on sera obligé de remplacer plus rapidement.


- s’en tenir aux listes fournies par le Ministère de l’Education Nationale.

 

 

 

Retour page précédente




à lire également...