Traduire cette page:
Imprimer

Le bureau de recherches en marketing Nielsen fait le bilan de la vente en ligne de produits de grande consommation dans son étude What’s next in e-commerce. L’organisme estime que d’ici cinq ans, les ventes en ligne dépasseront les ventes en magasins pour ce type d’articles. Au niveau mondial, plusieurs facteurs ont une incidence sur le déploiement du e-commerce : l’accessibilité aux réseaux mobiles selon la zone géographique ; le désir d’examiner un article avant l’achat - un obstacle potentiel ; l’attrait de solutions pratiques - moteur n°1 de la vente en ligne ; le potentiel de développement du web sur les courses alimentaires ; l’importance du consommateur omnicanal. Nielsen prend l’exemple de la distribution française et du succès du click & collect. « Ce modèle a joué en France le rôle de moteur de la croissance des ventes en ligne de produits alimentaires, en apportant une réponse à la problématique du dernier kilomètre et de la vérification des produits par le consommateur, tout en freinant la pénétration des pure-players du e-commerce », explique Vincent Cornu, directeur des services à la distribution chez Nielsen France. Le réseau de points de retraits drive a ainsi explosé depuis 2010, et devrait continuer de progresser avec des « drive piétons » en centre-ville ou des casiers pour offrir de nouveaux services, toujours dans l’idée conquérir de nouveaux clients.

 

Retour page précédente




à lire également...