Traduire cette page:
Imprimer

Afin de lutter contre l’obsolescence programmée, technique utilisée par certains fabricants pour délibérément réduire la durée de vie d’un produit, le gouvernement français envisagerait l’affichage « sur une base volontaire d’ici le 1er janvier 2020, pour certaines catégories de produits, d’une information simple sur leur durée de vie (réparabilité, robustesse, durabilité), en développant un référentiel harmonisé ». Selon un article du quotidien Le Figaro, cet « indice de durée de vie » consisterait en une note de 1 à 10, à la manière des étiquettes énergie, pour les produits électroniques et électroménagers. Dans sa préfeuille de route, la France s’engage également à porter ce combat contre l’obsolescence programmée au niveau européen afin que ce type de notation devienne obligatoire. Le gouvernement compte aussi utiliser des leviers fiscaux pour développer la filière de la réparation.

Retour page précédente




à lire également...