Traduire cette page:
Imprimer

Les 2 groupes de distribution de fourniture de bureau Staples et Office Depot abandonnent le projet de fusion, après une décision de la justice américaine pour non-respect des règles de la concurrence.

Un juge fédéral a estimé que la FTC, l'autorité américaine de la concurrence, avait bien démontré que la fusion projetée pouvait porter atteinte de façon importante à la concurrence dans la vente de fournitures de bureau aux entreprises.

La FTC a salué cette décision en soulignant que ce rapprochement aurait conduit en toute probabilité à des prix plus élevés et à une moindre qualité de service pour les grandes entreprises qui achètent du matériel de bureau.

Abandon du projet qui avait été annoncé en février 2015 et qui devait aboutir à la constitution d'un mastodonte des fournitures de bureaux pesant environ 39 milliards de dollars de CA par an. A la Bourse l'action Office Depot a perdu 26% et le titre Staples 10%.

 

Retour page précédente




à lire également...