Traduire cette page:
Imprimer

La plateforme Global Reach de Lexmark tire profit du Big Data et de l’Internet des objets pour une vision précise et une gestion proactive du parc d’impression. Ce système global permet de collecter automatiquement sur une même plateforme toutes les données issues des équipements infogérés de ses clients à travers le monde, ce qui représente plus d’un million de périphériques connectés. Les clients peuvent suivre en temps réel l’usage des  périphériques dont ils disposent, le nombre de pages imprimées et les dépenses consacrées aux impressions, que les équipements soient rassemblés en un même lieu ou répartis dans plusieurs bâtiments, villes, pays et mêmes continents. Comment cela fonctionne t-il ? Les données sont collectées sur plus d’une centaine de capteurs par périphérique (vitesse, couple, température, compteurs, alertes…). Ces informations sont traitées par des algorithmes et permettent d’anticiper en amont les risques d’interruption de service avant que celles-ci ne surviennent. Le constructeur affirme dans un communiqué qu’ « avec une meilleure visibilité sur l’activité du parc d’impression ainsi que sa gestion proactive et automatisée, les entreprises peuvent réaliser des économies de l’ordre de 20 à 30% et gagner en productivité ». 

Retour page précédente




à lire également...