Traduire cette page:
Imprimer

Chiffres Ufipa / i+c : les ventes en papeterie baissent de 1% en décembre

Le 1er février, l’Ufipa a révélé les chiffres de conjoncture de la papeterie et des fournitures de bureau pour la fin de l’année 2017. L’association des acteurs de la filière constate que le commerce de détail, tous produits confondus, parvient à se maintenir en décembre avec - 0,5 %, tandis que la production industrielle n’affiche pas la même résistance (- 3 %). Du côté du marché de la papeterie, l’institut i+c, qui réalise ce suivi conjoncturel pour l’Ufipa, évoque un phénomène de résilience avec - 1 %, notant une légère croissance de la consommation des ménages (+ 1 %). Sur l’ensemble de l’année 2017, le marché global stabilise sa croissance autour de 1%, soutenue par la dynamique des circuits préférentiels des ménages  (+ 1,9 %) et, dans une moindre mesure, par ceux destinés prioritairement aux professionnels (+ 0,5 %).

Pure players et superstores en tête
En décembre, les ventes aux ménages ont progressé de 1 %, après - 1,5 % en novembre. Ce sont les pure players qui se distinguent en décembre avec +78% alors que les hypers sont à – 2 %, - 5,5 % pour les spécialistes culturels et – 6 % pour les indépendants. Sur l’année, les spécialistes culturels tirent toutefois leur épingle du jeu avec + 1,2 %. Pour les fournitures de bureau (- 2,5 % des ventes), les superstores poursuivent leur bonne performance avec + 2,5 % quand les fournituristes sont à - 2,5 % et les VADistes à – 8 %. Sur l’année, les superstores restent le circuit préférentiel des clients bureau (+ 3,1 %), devant les fournituristes (+ 1 %) et les VADistes (- 4,1 %).

Retour page précédente




à lire également...